S’abonner

Comment activer le calcul des effets du second ordre ou effets P-Delta (Δ) ?

Le principe de la « Méthode avec amplification des moments de déformation latérale » pour introduire les effets du 2nd ordre dans l'analyse élastique de l'ossature est donné dans le §5.2.2 de l'EN 1993-1.

Une analyse élastique linéaire au premier ordre est d'abord effectuée; puis les effets des charges horizontales HEd B (par ex : le vent) et les charges équivalentes VEd B φ dues aux imperfections sont amplifiées par un coefficient de façon à tenir compte des effets du second ordre.

L’utilisateur peut activer la prise en compte d’une amplification des effets dans le menu ‘Ouvrage’ > ‘Actions’ > ‘Hypothèse additionnelles’ > ‘Vent’.

Le logiciel calcule les imperfections locales selon l’article §5.3.4 de la norme EN 1993-1-1 : Les effets des imperfections locales en arc des barres sont introduits dans la formules de vérification de résistance des barres. Voir le rapport « Résistance à la compression » :

Pour l’analyse globale, le logiciel applique un coefficient de majoration (Fv) qui est détaillé dans le rapport « Analyse de la stabilité globale ».

Il est conseillé de considérer les effets du second ordre pour les ossatures où le premier mode d’instabilité à nœud déplaçables est prédominant et la pente de la toiture est peu importante, à condition que la compression axiale dans les poutres ou les traverses ne soit pas significative.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk