S’abonner

Comment renseigner les surfaces et laquelle renseigner en fonction de la réglementation thermique et du label visé ?

Cet article détaille les surfaces que l’utilisateur doit renseigner dans ‘Ouvrages’ > ‘Données générales’ pour le (ou les) bâtiment(s) composant le projet.

   1. Les surfaces de référence

Dans le menu ‘Ouvrages’ > ‘Données générales’ > ‘Surface de référence’ pour le (ou les) bâtiment(s) composant le projet.

Il y a 2 possibilités pour la ‘Surface de référence’ :

  • La SHON (Surface Hors d’Œuvre Nette), cette surface était calculée selon l’article R 112-2 (ancienne version selon le décret n°2006-55 du 17 mai 2006) du code de l’urbanisme. Si c’est la ‘Surface de référence’ pour la norme de calcul, il est préférable de renseigner la valeur donnée par l’architecte dans le logiciel.
    Depuis 2012 cette surface a été remplacé par la surface de plancher des constructions (SPC) calculés selon l’article R 112-2 (nouvelle version selon le décret n°2011-2054 du 29 décembre 2011) mais les arrêtés des différentes RT parlent toujours de SHON.

  • La SHONRT (Surface Hors d’Œuvre Nette RT), cette surface peut être calculée par l’architecte ou le thermicien selon l’annexe III de l’arrêté du 26 octobre 2010. Le schéma ci-dessous permet de visualiser les surfaces à prendre en compte pour le calcul de la SHONRT.

Dans CYPECAD MEP, la SHONRT est correctement calculée si lorsque vous tracez les parois verticales, le trait vert se positionne à l’extérieur du bâtiment.

Pour pouvoir positionner correctement cette ligne, vous devez choisir entre les icônes suivantes dans l’interface de modélisation.

En positionnant le trait vert à l’extérieur du bâtiment (pour que le calcul de la SHONRT soit correct), si vous souhaitez modifier l’épaisseur de la paroi cette modification se fera en côte bloquée sur l'extérieur, c'est à dire que la variation d'épaisseur du mur fera varier la surface et le volume intérieur du local.

Le logiciel déduit automatiquement les trémies mais pas les surfaces sous 1m80, dans ce cas il est conseillé d’entrer vous-même la SHONRT comme ‘Surface de référence’.

NB : Dans le cas de bâtiment soumis à l’arrêté du 28 décembre 2012, la surface de référence est la SRT dont la méthode de calcul est détaillée à l’annexe III de ce même arrêté.

 

Quelle surface de référence choisir en fonction de la norme de calcul ?

En fonction de la norme de calcul utilisée pour l’étude thermique et du label sélectionné dans ‘Ouvrage’ > ‘Données générales’, la ‘Surface de référence’ à renseigner peut être différente.

 

En RT 2005

Pour le calcul RT 2005 et les calculs avec les labels HPE, THPE, HPE EnR et THPE EnR, ‘Surface de référence’ = SHON. (celle déposée lors du dépôt de permis de construire).

Pour les calculs RT avec les labels BBC et BBC Effinergie, ‘Surface de référence’ = SHONRT.

 

 

En RT Existant

Pour le calcul RT Existant sans label, ‘Surface de référence’ = SHON.

Pour le calcul RT Existant avec les labels HPE rénovation 2009, BBC rénovation 2009 et BBC-Effinergie rénovation 2009, ‘Surface de référence’ = SHONRT.

 

En RT 2012

Pour tous le calcul RT 2012 et le calcul avec le label Effinergie+, ‘Surface de référence’ = SHONRT.

 

Dans n’importe quel cas, vu précédemment, si la case ‘Surface de référence’ n’est pas cochée, le logiciel calculera automatiquement la SHONRT sur la base de la saisie graphique.

   2. La surface habitable de référence

Dans le menu ‘Ouvrages’ > ‘Données générales’ > ‘Surface habitable de référence’ pour le (ou les) bâtiment(s) composant le projet (Agr).

Cette case correspond à la SHAB (Surface Habitable) des zones d'habitation du projet. Si vous ne cochez pas cette case, le logiciel estimera celle-ci, mais il est préférable de renseigner celle fournie pour le projet, pour ne pas avoir de différence avec la SHAB calculée par l'architecte, puisque ce calcul est à sa charge. 

Cette case n'est pas demandé pour un projet autre que d'habitations. Effectivement, notamment pour la RT2012, pour un projet de bâtiment tertiaire, ou pour une zone tertiaire dans un projet d'habitation, la surface SURT (Surface Utile RT) sera calculée automatiquement par le logiciel (au nu intérieur des pièces) et le moteur de calcul multipliera cette valeur par un coefficient  selon les annexes III des arrêtés du 26 octobre 2010 et du 28 décembre 2012 pour déterminer la SHONRT ou la SRT suivant les cas.

Lors de ce calcul automatique de SURT le logiciel déduit automatiquement les trémies mais pas les surfaces sous 1m80; dans ce cas il est conseillé de modifier dans la description des locaux concernés la SURT comme ‘Surface utile de référence du local’.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 2 sur 2
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk